Sélectionner une page

« Je n’ai pas peur d’appuyer sur la touche envoi du clavier… »

15 Mars 2016

Coaching | Motivation

– « Je n’ai pas peur d’appuyer sur la touche envoi du clavier… »
– « Je n’ai pas peur d’appuyer sur la touche envoi du clavier… »
– « Je n’ai pas peur d’appuyer sur la touche envoi du clavier… »

– Vous connaissez la méthode Coué ??

Qui n’a pas hésité avant d’appuyer sur le bouton « envoi » d’un mail ? Qui n’a pas fermé les yeux avant de passer un coup de fil ? Qui ? Je vous le dis tout de suite, moi-même j’ai besoin parfois de quelqu’un à mes côtés qui me dise « ok, maintenant tu y vas, tu envoies ta lettre, ton email, ton message … ». Ca m’est arrivé tout récemment encore.

On a tous besoin d’un regard extérieur pour avancer. Lorsque l’on travaille seul, on passe beaucoup de temps en dialogues internes. Et à un moment, on a besoin de quelqu’un qui examine la situation avec du recul, sans affect. Cette personne peut être un proche, un ami… mais c’est aussi le travail d’un coach.

Le coach éclaircit et balise le chemin. Il ne prend pas de décision à la place de son client, il lui fait prendre conscience de ses qualités, de ses défauts, il aide à trouver de nouvelles ouvertures. Il pose des questions mais ne fournit pas de réponses toutes faites. Un peu comme un psy me direz-vous !

Le regard extérieur n’a de sens que si on est à même de le recevoir. Pour bénéficier réellement d’un services d’un coach, il faut pouvoir se remettre en question et accepter le regard critique. Il faut aussi accepter de se livrer, de donner de soi car il s’agit là d’un échange. Le client doit pouvoir laisser au coach la possibilité de trouver la problématique de travail.

Avoir des compétences ne suffit pas… Il ne manque parfois qu’une motivation extérieure, un mot, pour nous faire appuyer sur le bouton « envoi ». Faire appel à un coach n’est pas un aveu de faiblesse. Le coach aide simplement à passer un cap.

Sur ces bonnes paroles, je vous souhaite à tous une excellente semaine.
Mélanie

: @melaniepin13

Partager l’article :

FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest